Après l’accouchement

Naître vrai

Accompagnement au retour à domicile

Le PRADO : Programme d’aide au Retour à Domicile

Si l’accouchement a été normal et que vous et votre enfant vous portez  bien, le pédiatre peut autoriser une sortie dès le 3me jour après l’accouchement. Vous serez sollicitée par une conseillère de la CPAM pour choisir la sage femme libérale qui viendra vous soutenir au retour à la maison.

Elle surveillera l’évolution médicale des suites de couches , examinera votre enfant, répondra à vos questions, vous soutiendra dans l’allaitement maternel et vous guidera dans ces premiers jours de découverte.

Cet accompagnement peut durer dans ce cadre jusqu’au 12me jour après l’accouchement.

Il existe maintenant une consultation appelée Bilan Prénatal qui prépare cet accompagnement  postnatal, dès la déclaration de grossesse.

Même si vous n’êtes pas éligible au PRADO, vous pouvez faire appel

à une sage femme libérale à tout moment.

Accompagnement de l’allaitement maternel

La montée laiteuse se produit généralement au 3me jour après la naissance, que vous ayez choisi d’allaiter votre enfant ou pas.

Comment réagir face à des seins engorgés ?  Ou une insuffisance de lait ?

Comment  éviter l’apparition de crevasses ou les guérir ?

Comment savoir si l’enfant a tété suffisamment ?

S’il grossit suffisamment ?

Autant de questions auxquelles votre sage femme pourra répondre selon la situation .

En général, il faut 3 semaines pour qu’un allaitement harmonieux se mette en place. Ne désespérez pas ! La plupart du temps, c’est facile.

Et si çà l’est moins, il existe plein de solutions pour  y parvenir.

Communiquer avec son enfant

Savez vous que cet enfant, à peine né, est capable de vous montrer ses besoins ?

Par ses  pleurs ( l’un de ses moyens de communication ) , par ses mimiques, ses réactions à vos paroles et à vos gestes, et surtout en réponse à votre intention, et votre qualité de présence à ses côtés.

Il est tout à fait capable aussi de répondre à une de vos demandes , de tenir sa tête tout seul, d’exprimer ses ressentis…

Autant de découvertes qui vous enchanteront et vous permettront d’installer une vraie relation avec cette personne à part entière.

Education et Rééducation périnéale

Un organe ne descend que s’il y est forcé (  position gynécologique d’accouchement et poussée bloquée, césarienne, expression utérine ).

Il descend aussi parce qu’il n’a plus de place  ( stress fréquent, mauvaises habitudes telles que uriner par précaution ou en poussant, ou mauvaises postures)

Comprendre comment fonctionne notre périnée est essentiel à notre bien-être , pour éviter l’apparition des dysfonctionnements, stopper leur évolution et les guérir.

La rééducation peut se faire en électrostimulation, en eutonie ( juste tonus du corps), en CMP ( Connaissance et Maîtrise du Périnée), en abordant le psychologique ou la sexologie.

Les séances sont prises en charge soit dans le cadre de la maternité soit en maladie avec participation de votre mutuelle. Le nombre de séances  nécessaires dépend  de l’examen clinique et est laissé à l’appréciation de votre sage femme.

Accompagnement «  haptonomique » postnatal 

Réservées aux parents qui ont suivi l’accompagnement  haptonomique prénatal, ces séances permettent de les guider dans la parentalité, de confirmer le potentiel de chacun : père, mère, enfant.

Comment accueillir l’enfant à peine né, dans le même respect développé en prénatal, confirmer l’enfant dans sa présence au monde, en tant qu’acteur de sa vie, comprendre  et répondre à ses demandes.

En continuant la communication établie au cours de la grossesse, les parents guident l’enfant  à la  découverte de sa propre autonomie .

Au nombre de 4 ou 5 séances pendant la première année de vie.

La première, au plus tôt après la naissance,  permet d’exprimer le vécu ressenti par chacun au cours de cette naissance.

Les suivantes, aux 2me et 5me mois de vie puis à l’âge de la marche, véritable moment de révolution chez l’enfant.

Si vous n’avez pas suivi l’accompagnement haptonomique prénatal, il est possible de suivre le post-natal, à condition de faire les 3 séances dites d’initiation proposées en prénatal.